LIFTING DES BRAS


DEFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES


Lifting des bras

L’excès cutané adipeux de la face  interne des bras peut être corrigé  par l’aspiration de la graisse ou par la résection de l’excès cutané ou encore, par l’association des deux   traitements. Un examen clinique minutieux permettra de définir le type d’intervention le plus approprié à votre cas .

Ces lésions ne bénéficient pas d’ une prise en charge par l’assurance maladie, à l’exception des séquelles d’obésité (chirurgie bariatrique) qui peuvent, sous certaines conditions, être prises en charge par l’assurance maladie.
La réparation des déformations de la face interne des bras peut être réalisée sous anesthésie générale, sous anesthésie locale complétée par des sédatifs administrés par voie intra-veineuse (anesthésie « vigile ») voire, dans certains cas, sous anesthésie locale pure. Le choix entre ces différentes techniques est en relation avec le  type d’intervention chirurgicale et avec l’importance de la déformation .

L’intervention peut se pratiquer en « ambulatoire », avec sortie le jour même après quelques heures de surveillance. Dans certains cas, une courte hospitalisation de 24 heures peut être préférable : l’entrée s’effectue alors le matin (ou parfois la veille dans l’après midi) et la sortie est autorisée dès le lendemain de l’intervention.

Différentes techniques ont été décrites.
Quand la patiente présente un important excès adipeux, il est conseillé d’effectuer une lipoaspiration préalable ambulatoire et, quelques mois après, l’exérèse chirurgicale de l’excès cutané éventuellement résiduel à l’insuffisante rétraction cutanée. L’excès de peau qui est enlevé laisse une cicatrice dont l’emplacement et la longueur dépendent de l’importance de la distension cutanée et du type d’intervention choisie.
L’incision  est longitudinale courant à la face inférieure du bras. La durée de l’intervention est en moyenne d’une heure et demi. Elle est variable en fonction de l’ampleur des améliorations à apporter.
En fin d’intervention, un pansement compressif est réalisé. Cette intervention s’adresse principalement aux relâchements cutanés importants avec une motivation clairement exprimée : outre la gêne esthétique (gêne pour porter des manches courtes du fait de l’aspect fripé du bras), la motivation peut être aussi fonctionnelle (gêne à la mobilité ou à l’habillement, rougeur ou macération de la face interne du bras).

LES RISQUES


Un lifting de la face interne des bras, bien que souvent réalisé pour des motivations essentiellement esthétiques, est néanmoins une chirurgie délicate pour laquelle la plus grande rigueur ne met, en aucune manière, à l’abri d’un certain nombre d’imperfections, voire de complications.

  • Les complications générales : les accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), bien que globalement rares, sont parmi les plus redoutables. Des mesures préventives rigoureuses doivent en minimiser l’incidence : port de bas de contention, lever précoce, éventuellement traitement anti-coagulant.
  • Les complications locales :
    • La survenue d’un hématome, en fait assez rare, peut justifier son évacuation afin de ne pas risquer d’altérer la qualité esthétique du résultat.
    • La survenue d’une infection  est favorisée par la proximité d’un pli naturel (gîte microbien habituel) et est prévenue par une hygiène pré et post-opératoire rigoureuse jusqu’à la cicatrisation complète. Son traitement peut faire appel, selon les cas, à une reprise chirurgicale, éventuellement un drainage et à une prescription d’antibiotiques. Elle peut laisser des séquelles inesthétiques.
    • La survenue d’un écoulement lymphatique persistant est parfois observée. Il peut se compliquer d’un épanchement (gonflement) qui peut nécessiter une ponction mais qui s’assèche le plus souvent sans séquelle particulière.
    • Un retard de cicatrisation peut parfois être observé, qui allonge les suites opératoires.
    • Une nécrose cutanée peut exceptionnellement être observée. Elle est en règle générale limitée et localisée. La prévention de ces nécroses repose sur une indication bien posée et sur la réalisation d’un geste technique adapté et prudent.
    • Des altérations de la sensibilité, notamment la diminution de la sensibilité de la face interne du bras, peuvent être observées : la sensibilité normale réapparaît le plus souvent dans un délai de 3 à 6 mois après l’intervention.


CONVALESCENCE

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) peuvent apparaître. Ils régresseront dans les 10 à 20 jours suivant l’intervention.
Les douleurs sont, en règle générale, peu importantes, limitées à quelques phénomènes de tiraillements et d’élancements bien soulagés par les antalgiques usuels.

Un arrêt de travail est nécessaire et  tiendra compte de la nature de l’activité  professionnelle. Un travail sédentaire peut, dans la plupart des cas, être repris rapidement, dans les jours qui suivent.

La cicatrice est souvent rosée pendant les trois premiers mois puis elle s’estompe en règle générale après le 3ème mois, et ce, progressivement pendant 1 à 2 ans. Cette évolution est fonction des propriétés intrinsèques  cicatricielles de chaque patient.

Le résultat est apprécié dans un délai de 6 à 12 mois après l’intervention. On observe, le plus souvent, une bonne correction de l’infiltration graisseuse et du relâchement de la peau, ce qui améliore nettement la morphologie du bras. L’amélioration sur le plan fonctionnel est également très nette, surtout dans le cas du lifting avec incision longitudinale.

Les cicatrices sont habituellement visibles dans certaines positions des bras et, comme dans toutes les interventions chirurgicales, elles peuvent présenter différents aspects disgracieux (hyper-pigmentation, épaississement, rétraction, adhérence ou élargissement.) A cet égard, il ne faut pas oublier que si c’est le chirurgien qui réalise la suture, la cicatrisation elle, est le fait des propriétés cicatricielles propres à chaque patient.

Le but de cette chirurgie est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction.



GALERIE PHOTOS


Avant

Après

Lifting des bras cannistra Lifting des bras cannistra
Lifting des bras cannistra Lifting des bras cannistra

 

Avant

Après

Lifting des bras cannistra Lifting des bras cannistra
Lifting des bras cannistra Lifting des bras cannistra